Ami humain, choisis ta voie

Prophezine, les enfants de Moryagorn

Editorial | Scénarios | Aides de jeu | Les conseils de Khy | Autour de Kor | Quoi de neuf | Crédits

Prophezine #1

Les conseils de Khy

Les Secrets de Kalimsshar

Les Secrets de Kalimsshar
Helenea Luwina | Bruno | Feuille2Chene

Sous ce titre se cache le deuxième supplément consacré aux tendances, et tout comme Yris, il est indispensable à tout meneur de jeu souhaitant bien appréhender le concept de la fatalité.

Dans un premier temps, ce ne sont pas moins de huit pages qui décrivent l'état d'esprit du Héraut de la fatalité et son histoire. Au fil de ces huit pages on découvre la complexité de Kalimsshar et du but qu'il s'est fixé. Ensuite, vingt pages nous présentent Kali en détail à l'aide de cartes. Nous avons aussi une description de quelques villes majeures et bien sûr de la politique en Kali. Une part bien plus importante est consacrée à Nadjar, la capitale. Tout y est donné pour que les joueurs puissent y vivre une aventure. Les Eeries ne sont pas en reste et ont, elles aussi, quelques pages qui leur sont consacrées.

Dans un deuxième temps, le supplément nous propose de mieux connaître les armées de l'ombre en commençant par les séides. Ces êtres qui, pour la plupart, étaient humains et que la fatalité s'est chargée de transformer. Car Kali est comme cela. Un dévouement trop aveugle peut changer l'âme mais aussi le corps. Au fil des pages, nous apprendrons le nom de quelques dragons de l'ombre ainsi que leurs buts, leurs actions en cours et l'importance qu'ils ont. Puis vient un chapitre sur les hordes de l'ombre qui est en fait un mini bestiaire comportant une douzaine de créatures plus terrifiantes les unes que les autres. Et enfin, pour finir, quatre pages sur les Syrass, ce peuple effrayant, expliquent leur mode de vie, leurs lieux d'habitat ainsi que leurs caractéristiques. Et gare aux joueurs qui ne se méfient pas de ces êtres qui sont, avant tout, les serviteurs des grands dragons (et non pas seulement ceux de Kalimsshar).

Pour clore ce chapitre nous retrouverons les immortels et les dernières péripéties qui leur sont arrivées.

Ce supplément ne déroge pas à la règle en apportant du matériel neuf. De nouveaux sorts concernant la sphère de l'ombre sont disponibles et montrent très clairement que pour réussir dans le fatalisme, les demi-mesures n'existent pas. Il faudra que le mage se donne corps et âme pour disposer des sortilèges les plus puissants de l'ombre. Les écoles (oui, il en existe) y sont décrites (mode de fonctionnement, lieux, etc.). De nouvelles carrières magiques, de nouveaux avantages / désavantages, de nouvelles compétences offriront aux joueurs en mal d'exotisme une nouvelle vision du fatalisme. Enfin le lien est revisité de manière à le nuancer et à apporter de nouveaux pouvoirs bien effrayants. Pour conclure ce chapitre sur les hordes de l'ombre, plus d'une dizaine de pages résument le fonctionnement des ordres noirs. Ces anti-thèses de castes où Kalimsshar délivre son enseignement à ceux qui ont voulu fuir les règles des autres grands ailés. Nous avons donc tout le matériel nécessaire à la création de personnages purement fatalistes (avec toutes les déclinaisons possibles) afin de créer des scénarios différents dans une terre inhospitalière à souhait.

Les Secrets de Kalimsshar se terminent avec le deuxième volet des " Guerres Humanistes". Ce scénario souffre d'une introduction difficile à mettre en place car ne reprenant pas vraiment à la fin du premier épisode. Avec un travail conséquent de la part du meneur de jeu, ce scénario mènera les joueurs dans le royaume de Kali où ils affronteront un ennemi déjà rencontré dans "Les voiles de Nenya". Il se peut que cette aventure soit propice à la création d'un lien de l'ombre avec l'un des joueurs qui pourrait bien se laisser corrompre par ce lieu vicié où seules la force ou la ruse permettent de survivre.

Quant à l'appendice, il regroupe tous les PNJ créés jusqu'à ce supplément en indiquant la page où l'on parle d'eux dans les différents suppléments de la gamme. Malheureusement, la recherche se fait par supplément puis par ordre alphabétique, ce qui peut être un peu long mais quand nous avons un livre de cette qualité on ne regarde pas ce genre de détails.

Hormis ce petit défaut, il y en a un beaucoup plus subjectif : la qualité des illustrations. En effet celles-ci vont du magnifique (la majorité) au décevant (très minoritaire), mais cela reste du domaine du goût personnel et n'empêche absolument pas d'apprécier ce supplément.

"Les Secrets de Kalimsshar" apporte une multitude de matériel tant au niveau de l'histoire que pour les personnages. Le scénario, bien que difficile à mettre en place, est quand même de très bonne facture. Tout ceci nous donne un supplément indispensable à une meilleure compréhension du monde de Kor. Bien entendu, seul le meneur de jeu devra l'avoir en main.

Helenea Luwina © Prophezine 2003

Retour aux critiques

Raaahh, l'ombre !!! Enfin, Kalimsshar en vedette !!! Enfin, un supplément dédié aux méchants !!! Muuaaaaahhh !!! Euh, bon... un peu de calme.

Alors... Très longtemps attendu par les maîtres du jeu de Prophecy (mais tout de même sorti trop tôt pour être en seconde édition, vous devrez récupérer la mise à jour de 11 pages pour en profiter pleinement), " les secrets de Kalimsshar " est donc le second livret consacré aux trois tendances ; second aussi bien de façon chronologique qu'en terme de qualité, puisque, s'il est meilleur que " les grands dragons ", il est tout de même légèrement inférieur à " Yris ". Bon, attention, il s'agit tout de même d'un sacré bon supplément ! Alors, si vous ne devez lire que ces quelques lignes, sachez le, il mérite largement son prix, vous pouvez l'acheter les yeux fermés :) A+

Bon, pour les plus curieux, regardons maintenant ce qui se qui se cache derrière la très belle couverture de Thierry Masson...

Deux nouvelles fort sympathiques (notons d'ailleurs qu'une petite nouvelle introduit dans ce livret chacune des parties, c'est très agréable !!!) nous mettent en appétit avant la première partie du livre consacrée au Grand Dragon de l'ombre himself. Sans aucun doute la meilleure partie du livre ! Y sont d'abord décrits l'histoire, la psychologie et le rôle de Kalimsshar, puis la tendance fatalité. C'est vraiment excellent, et il est clair que ces quelques pages sont vraiment indispensables pour comprendre et mettre en scène la tendance fatalité et son Héraut.

Vient ensuite la description des terres de l'ombre, de Nadjar la magnifique (chacun ses goûts :-)), puis des Eeries de Kalimsshar. Là encore, rien à redire, c'est du très bon, avec plein d'idées permettant de comprendre et de faire jouer la vie – ou la survie – dans les terres de Kali.

La deuxième partie du livre, consacrée aux enfants de l'ombre, décrit donc les serviteurs du Grand dragon : Séides, dragons, hordes et organisations vouées à l'ombre, Syrass... Tout ce qu'il faut pour pourrir la vie de vos joueurs et remplir leurs nuits de cauchemars, et c'est toujours d'un très bon niveau.

On y trouve également un petit chapitre consacré à nos deux immortels. C'est intéressant, mais on se demande ce que ça vient faire là... Bon, allez, vu que la tendance fatalité, ils connaissent plutôt bien, pourquoi pas...

Vient ensuite une troisième partie – la plus importante - consacrée aux pouvoirs de l'ombre. On s'intéresse ici à la sphère de l'ombre et à ses pratiquants, au lien et aux élus de l'ombre, et enfin aux ordres noirs. Et là, bémol... Car si les parties consacrées à la sphère de l'ombre et au lien sont vraiment excellentes, la dernière consacrée aux ordres est vraiment pour moi le gros point noir du livre. En effet, la majeure partie du texte consacrée à chaque ordre décrit en fait les pré-requis, privilèges et techniques attenant à chaque statut, et dans la plupart des cas, il s'agit exactement de ceux des castes du même nom... Il aurait été tellement mieux de ne préciser que les changements, et d'utiliser toute cette place pour décrire davantage l'organisation de ces ordres et, surtout nous expliquer comment les membres de ces ordres infiltraient les castes draconiques, car sur ce point, on reste grandement sur notre faim. :-(

Bon, dernière partie : l'aventure, qui est donc la seconde partie des guerres humanistes, commencées dans " les Grands dragons ". Nous retrouvons donc nos héros où nous les avions laissés... Euh, ah tiens non... pas vraiment. Et oui, si la campagne dans son ensemble est vraiment très sympathique, il vous faudra pas mal réfléchir pour réussir à faire le lien entre ces deux parties... Un bon conseil, pensez y avant même de commencer la première partie, vous vous éviterez des surprises. :-)

Petit bonus, un petit appendice reprenant les noms des différents PNJs apparaissant dans les suppléments de Prophecy termine ce livret. Ca a sans doute eu son utilité, mais depuis, plusieurs suppléments sont sortis, et surtout Marc SAUTRIOT met à disposition sur la ML un index général bien plus complet et régulièrement mis à jour, qui est donc infiniment plus utile et plus pratique (merci Marc !!!). Donc, vous ne le consulterez pas souvent. :-)

Voilà, vous savez désormais tout ce qu'il faut savoir sur " les secrets de Kalimsshar ". Vous n'avez plus qu'à aller l'acheter si ce n'est pas encore fait (on vous l'a déjà dit à la ligne 12 , enfin ça dépendra de la maquette finale, quand même... vous pourriez faire un effort). Et comme aurait pu le dire Kalimsshar, puissiez vous vivre des aventures intéressantes. :-)

Bruno © Prophezine 2003

Retour aux critiques

Second à être centré sur une tendance, ce supplément est à mon sens bien plus complet que son prédécesseur. Ses 128 pages sont une véritable mine de renseignements.

L'habituelle nouvelle de deux pages raconte une des nombreuses rencontres entre le Seigneur du Métal et son frère maudit, et illustre bien les chapitres qui vont suivre.

La première partie, "Le Grand Dragon de l'Ombre", détaille le Neuvième et son royaume. On y apprend à mieux comprendre Kalimsshar, sa philosophie, son rôle sur Kor. La tendance Fatalité et ses subtilités y sont expliquées sur deux pages, que je conseille à tous les joueurs désireux d'incarner un fataliste (sous réserve de l'accord de votre MJ, bien entendu). Non, un fataliste n'est pas qu'un gros méchant qui tue sadiquement dès qu'il le peut. Il a un cœur aussi... (O_o). Il s'en suit une description rapide de Kali et des différentes régions pour le moins... originales qui parsèment ce royaume à part. Les grandes cités du pays sont succinctement présentées (trop succinctement à mon goût) sur une demi-colonne chacune. Seule Nadjar bénéficie d'une demi-douzaine de pages et de deux grandes illustrations (c'est-à-dire autant que le reste du royaume !). La ville y est décrite grossièrement, et sont indiqués les lieux marquants et les faits historiques. Nadjar, tout comme le reste du pays, n'est que survolée, et seuls les détails les plus voyants sont présentés. Comment vit un habitant de Kali au jour le jour ? Quelle est sa mentalité vis à vis des autres ? Des étrangers (si ce terme à un sens en ces lieux) ? Des nombreuses ( ?) créatures de l'Ombre rôdant autour de lui ? Vous l'aurez compris, si ces pages sont extrêmement intéressantes, elles n'en sont pas moins insuffisantes pour se faire une idée exacte de ce que peut être la vie (et la mort) en Kali. Mais bon, comme on dit, 128 pages pour un tel sujet, c'est court ! A mon sens, Kalimsshar et son royaume mériteraient presque un livre de base à lui tout seul, tant est grande sa complexité... mais bref, revenons sur terre, et à cet excellent supplément. Cette première partie se termine par une description des quelques Eeries de l'Ombre.

La seconde partie s'intéresse aux hommes et aux créatures liées à l'Ombre. Pour commencer, huit types d'humains séides de l'Ombre sont décrits rapidement (en 5 pages), ainsi que leurs organisations, leurs attitudes en combat, et leurs moyens d'action. Encore une fois, certains (sinon tous) mériteraient un approfondissement. Suivent les descriptions plus détaillées de sept dragons de l'Ombre, à raison d'un page chacun (seul Daarnenz'Haan a droit à deux pages, allez savoir pourquoi). Chaque dragon y voit présenté sa forme usuelle, ses motivations, ses actions, ses buts, ainsi qu'une superbe illustration, allant du quart à la demie page... L'intérêt de ces dragons est à mon sens assez limité, si ce n'est en tant que manipulateur en toile de fond d'un scénario, que de toutes façons les PJs (on l'espère pour eux) n'auront jamais à rencontrer... On s'attaque ensuite à des créatures de taille plus... PJesque, toutes celles qui composent les hordes de Kalimsshar... Un bestiaire monstrueux en quelque sorte. En huit pages, c'est une douzaine de créatures très variées qui sont décrites. Des pages très utiles au MJ dont les PJs sont allés faire un tour dans les campagnes kalishites, ou voire qui souhaite faire apparaître des créatures de corruption en dehors du royaume de l'Ombre... Cela dit, un conseil aux MJs, réfléchissez bien avant de mettre vos PJs face à certains de ces monstres : ils sont TRES puissants ! Mes joueurs ne se sont pas bien remis de rencontres avec 3-4 ghâllucks, et deux Maharayas... D'un autre côté, ils étaient heureux de pouvoir trouver des chalchals à chasser dans ces bois désertiques... Suite à cela, quelques pages traitent des Syrass, ces êtres qui furent les premières créatures à naître de l'imagination du Neuvième... Deux pages relatent ensuite l'histoire passée et récente des deux Immortels, et sont un intéressant complément à l'écran.

La troisième partie traite des pouvoirs de l'Ombre, à commencer par la sphère élémentaire. A l'image des suppléments draconiques, la philosophie des mages de l'Ombre y est détaillée, ainsi que l'organisation des écoles de magie, de nouvelles compétences, de nouveaux privilèges, des optiques de carrière, et plus d'une vingtaine de nouveaux sorts, à retrouver dans les mises à jours. Puis le Lien de l'Ombre est décrit largement sur 7 pages, avant d'entamer une (autre) partie extrêmement intéressante, à savoir les Ordres Noirs, ces Némésis des Castes draconiques, que les humains rejetant le carcan draconique créèrent d'eux-mêmes, comme un besoin inconscient de conserver une structure familière, et comme un défi aux castes "officielles". Toutes les Castes sont représentées, hormis la plus pure d'entre elles. C'est sur les 11 pages qui y sont consacrées (tout de même) que s'achève la troisième partie de ce supplément.

Pour (presque) finir, la partie scénario est constituée du deuxième volet des Chroniques Stellaires (l'autre nom de cette campagne, les Guerres Humanistes, ne se prête pas vraiment à ce tome). La transition avec le premier volume est à travailler par le MJ, selon la manière dont ses PJs seront arrivés à Yris. Ce tome les conduira à d'importantes découvertes sur leur étoile tutélaire, et les amènera à la poursuite du Non Mort jusqu'aux tréfonds de Kali. Il est d'ailleurs conseillé (mais pas obligatoire) d'avoir fait joué le scénario des Voiles de Nenya avant d'entamer les Chroniques Stellaires. Les PJs se sentiront encore plus impliqués dans ce qui se trame... Il s'agit ici d'un scénario "de voyage", où les joueurs auront le (dé) plaisir de découvrir le royaume du Neuvième et de le parcourir en tous sens, sans toutefois n'avoir aucune emprise sur le déroulement du scénario. Cela peut être assez frustrant pour eux, aussi il peut être tentant de passer au plus vite ce tome pour passer au suivant. Ce serait dommage, tant la richesse et la diversité de Kali peuvent apporter de multiples scénarios secondaires avec les Chroniques Stellaires en toile de fond uniquement. Certes, cela ralentit considérablement le déroulement de la campagne, mais c'est à mon avis la meilleure façon de jouer ce volet, mais cela demande beaucoup de boulot au MJ, et de patience à tout le monde!!!

Enfin, une annexe termine ce supplément. Il y est présenté un index de toutes les personnalités rencontrées à travers les différents livres et suppléments de la première édition. Un must! Dommage qu'il ne se prenne pas en compte lui-même! Ce serait une bonne idée de remettre un tel index à jour, en prenant en compte Yris et les Secrets de Kalimsshar, entre autres...

Pour conclure, ce supplément de qualité est aussi indispensable qu'Yris, car il permet de bien cerner ce que peut être la Fatalité, de découvrir (même si ce n'est qu'un survol) Kali et les choses qui y rôdent. En outre, c'est un outil incontournable pour tout PJ lié à un fils du Neuvième, ou fataliste. Je ne sais pas si c'est à force de tourner et retourner ses pages, ou si c'est la Corruption qui émane de ce livre qui en est la cause, mais les pages du scénario se sont peu à peu décollées... Bref, c'est un livre à mettre entre toutes les mains ... de MJ!

Feuille2Chene © Prophezine 2003

Retour aux critiques

Retour haut de page

Accueil | Dernier num�ro | Anciens num�ros | Carnet de route | Archives d'Ozyr | Grimoire de Nenya | L'�quipe | Liens | Lexique | Livre d'or | Forum