Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le forum de PROPHEZINE.
Le fond du forum est signé Aleksi BRICLOT.

ORACLES 3 est en cours de finalisation maquette avant impression !!!

Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - Nypharath

Pages: [1] 2 3 ... 15
1
Tapis dans l'ombre on guette ;)

2
Discussions générales / Re : ATTENTION - Vérifiez vos emails
« le: 30 novembre 2015 à 19:48:15 »
E.mail toujours d'actu, même si j'ai plus de présence sur le forum, je surveille du coin de l'oeil ;)

3
Règles / Re : Les carrières de mage des Livrets draconiques
« le: 29 décembre 2014 à 17:41:01 »
en résumé:

la caste des mages, c’est des mages manipulant disciplines et sphères au grès des humeurs et envies, au milieu de tout ça, certains ont une affinité plus profonde avec un élément, sont plus en communion, adopte une passion de l'ordre de la religion à un élément, un dragon tutélaire d'un élément etc... et ceci adopte donc désavantage et avantages liés à celui ci.
dans leur caste par leur paires, ils seront pour certains traité avec plus de respect, d'autres les verront comme des illuminés un peu perdu ou encore des personnes différentes...

un mage du feu ayant le désavantage, pour être spécialiste élémentaire tout comme son confrère qui n'a pas le désavantage, mais il peut tout aussi bien être spécialiste d'une discipline ou mage de guerre, enchanteur, etc..
par contre peu de chance qu'il s'oriente sur une voie de guérisseur ou de généraliste à l'opposé de sa passion pour le feu et ses principes.

la carrière est un corps de métier ou appliquer son art, c'est pas avant le second statut, accessible à tous, mais pas nécessaire ou obligatoire, cela peut même par moment déséquilibré le jeu quand les scénarios sont conçu avec aucun pnj de carrière, ou encore alourdir le système avec encore et encore des techniques interdit and co à gérer... malgré cela ça donne toujours plus d'épaisseur à un personnage... la encore philosophie d'esprit avant l'opti.

Pour le petit frère de "sommation" moi j'en vois pas l'utilité, de ton coté de l'écran t'as tout en main pour préserver un érudit pj en respectant la logique du monde et de l'autre il faut juste apprendre aux joueurs comment est régi le monde, ses croyances, ses mouvances, sa culture, ses us et coutumes et que certaines choses ce respectent comme autant de Pagnol monsieur le professeur, qui de nos jours ce fait casser en deux par les parents sur le parking^^

Sinon ton application me plait bien, malus de TD de l'opposant
tu peux aussi faire un malus de TD de l'érudit moins TH ou TF de l'opposant (+ niveau de statut??)
quoi qu'il advienne le malus maximal ne devrait pas dépasser 5 après opération, au delà le système de jeu serait déséquilibré au complet.

Penses à regarder les privilèges déjà existant, tel que Aplomb et Ambassade.

4
Règles / Re : Les carrières de mage des Livrets draconiques
« le: 29 décembre 2014 à 17:29:05 »
dans la série je te pond un pavé pour te répondre, je suis appelé sur autre chose, je reviens, je finalise la réponse valide et tout est perdu car entre temps j'ai été déconnecté automatiquement du site cause inactivité trop longue...
HAAAAA!! >/

5
Règles / Re : Les carrières de mage des Livrets draconiques
« le: 29 décembre 2014 à 10:53:51 »
les sorts du feu accessible via l’astérisque, sont vraiment unique et puissant, un mage les maitrisant peut retourner à lui seul un combat.
poings foudroyant à lui seul est un sort capable de one shoot 90% des boss de fin de scénario, des le second statut avec la technique des 2NR gratuit, il est d'une aisance de faire 4NR... soit 70 pts de dégats, hors critique...
et il s'agit d'un seul sort, certes le plus puissant pris en exemple, mais les autres ne sont pas en peine et non pas à rougir.
toujours penser en terme de philosophie, la trame du système de Prophecy je trouve est vraiment imprégnée de sa philosophie profonde.
il faut pas jouer un mage du feu ou tout autres, par rapport à ses avantages et désavantages, il faut le jouer car on veut incarner ça au sein de cet univers.
et quand bien même on trouve le mage du feu désavantagé, il est logique et normal, cela est attaché au background de Nenya et de Kroryn (ainsi que Kézyr avec l'épisode de la gemme de la honte)
un mage au sein du jeu en tant qu'être humain, peut développer sa tendance homme, ce poser des questions et faire des recherches personnelles sur le pourquoi profond d'une telle malédiction envers les adorateurs du feu ou du métal, c'est naturel, c'est humain, c'est une curiosité à découvrir, d'autres mages ne ce soucis de ce genre de détails, ils vivent pleinement leur passion ardente sans ce poser de questions, l'herbe n'est pas plus verte chez le voisin, elle est juste différente.
tu découvriras ou re découvriras que les joueurs sont très doué pour contourner les contraintes de système et il est même envisageable de trouver le désavantage vraiment minime crois moi^^ j'ai eu un mage spécialisé de Kroryn à la table, j'ai vu le potentiel effrayant et j'ai remercié d'avoir eu un joueur RP dans l'âme ayant bien assimilé sa place dans Kor et la philosophie d'un mage du feu.
l'enchantement permet des déchainement de pouvoir d'une violence sans nom, tout en étalant la dépense de magie sur le temps et en l'accumulant dans des objets, j'avais pour cela instauré une règle maison à ma table, permettant à un mage de ne pouvoir posséder plus d'enchantement que son statut+Tendance Dragon en niveau de sort, soit pour un mage légèrement expérimenté statut2 TD3 = 5niv ou un mage déjà bien aguerri statut3 TD4= 7niv à répartir, tu peux aussi en plus de ça, limiter à pas plus d'une fois le même sort pour éviter de voir voler 3 à 4 poing foudroyant en 3/4 actions  :D

6
Créations / Re : Investir et prospérer ???
« le: 23 décembre 2014 à 18:30:09 »
je pensais avoir ça et au final je n'est que la partie 1 Auberge et relais.
et je me pose la question si effectivement il y a eu suite à la publication du Tertre du golem

7
Règles / Re : Quelqu'un a gardé la méthode de conversion de PJ ??
« le: 23 décembre 2014 à 18:22:16 »
j'ai pas de scanner and co à disposition, mais j'ai ça sous classeur de mémoire, si Bubu peut pas ou a égaré le document, je pourrais le retranscrire ici ou au pire photocopie et envoie postal ou explication via skype ou tel, enfin bref, ici c'est le moyen âge mais il y aura moyen de^^

ou au pire du pire, je viens de voir ta localisation... Mt de Marsan... c'est pas que j'habite sur Dax, mais tout comme ;) :p

8
Règles / Re : Le sculpteur
« le: 10 décembre 2014 à 21:29:08 »
J'y ai pas prêté attention, pour cause, je 'ai eu un artisan qu'en 1ère édition et mes joueurs ont jamais dénié verser un regard sur cette caste pourtant forte intéressante à interpréter et sans pour autant ce sentir léser par rapport aux autres via le système de jeu...

Mais il est vrai que c'est dommage de perdre une carrière, d'autant plus celle ci qui, moi aussi m'interpelle plus artistiquement pour imprégner le monde de Kor.
surement une des meilleures pour valoriser l'artisanat élémentaire.

9
Oracles 3 / Re : IMPORTANT : Sondage parution Oracles 3
« le: 22 novembre 2014 à 17:50:20 »
A mon plus grand plaisir, l'acquérir en livre serait le top.
Ensuite il faut pas ce leurrer, le prix peut pour moi être un frein hélas...
Donc le coeur dit "Livre", la raison dit "Wait and see"

De toute évidence j'espère qu'un pdf sera accessible en plus, ou au minimum.

Ça fait grandement plaisir de répondre à ce sujet, merci  8)

10
Background / Re : Scénario d'introduction, avenir du fortin?
« le: 15 septembre 2014 à 15:46:12 »
Pas sur de quel scénario tu parles, je soupçonne celui ou ils héritent d'un bien dans un village pommé avec un de mes pnj's préféré à interpréter Fintas   :D (Ou celui de la caravane de maitre Shomkar?)
Selon moi sans rentrer dans une simulation ou autres ils ne devraient faire que peu de gain.
A moins d'avoir un commerçant dans le groupe... c'est un héritage d'introduction à un scénario, pas un gain acquis après une campagne éprouvante, ils n'ont aucun mérite à faire du bénéfice, ils auront un bénéfice mais il sera RP.

Premièrement cette vision est source d'encouragement à faire jouer des commerçants, caste marginale dans la communauté des joueurs comparé aux éternels combattant, protecteur, prodige, mage... parents pauvre avec les artisans et érudits, ce scénario peut montrer aux joueurs que le jeu offre d'autres perspectives d'évolution et d'intérêt que de devenir le plus puissant guerrier de Kor pour exploser des abominations immonde.

Il y a surement des travaux à réaliser pour remettre en état ce bien abandonné depuis un certains temps en plus de l'intervention du dragon de la pierre qui a pu, dû endommager une partie, ainsi que l'incendie provoqué par les villageois, les champs doivent être en friche, le bois des enclos à bétail délabré, remettre tout en état coutera et les premier bénéfice serviront à ça, en plus de payer les services d'un érudit à l'année.

La récompense réel est d'avoir un pied à terre, une base, un lieu de rendez vous privé, mais il sera aussi social au sein du village car leur bien fera vivre des familles qui y travaille.
Pour maitriser cela tu peux faire contracter un crédit à l'érudit pour tout réparer et remettre en état afin de rembourser plus tard avec intérêt, ils feront pas de gain, mais ça sera propre et solide. Il ne faudra pas oublier de payer des impôts au seigneur local.
Le profond intérêt ensuite est de contrer tout cela pour faire un bénéfice réel mais pour ceci faut jouer un commerçant qui saura faire prospérer le domaine, qui aura un réseau de relation pour acheter peu cher et revendre à meilleur prix les produits cultivé et élevé.
Un érudit saura négocier au près de la noblesse des avantages en échange pourquoi pas de quelques service rendu par la compagnie (et source d'un scénario)

Par contre si t'as une simple table de gros bras leur seul bénéfice sera de pouvoir aller manger de la soupe avec de bon légumes frais quand ils iront ce reposer car ils ce sont fait exploser les dents, les oeufs de la ferme c'est super bon aussi, meilleur que ceux du supermarché d'Yris :p

Sur le devenir au bout d'une longue campagne voir 5/10ans en jeu, on peu envisager que la compagnie d'inspiré deviendra célèbre que d'autres inspiré de leur étoile ce serviront de ce lieu comme étape, peut être que le village deviendra un carrefour stratégique de relation et de commerce et prospérera à grande échelle.
Ceci mènera peut être à un acte de noblesse du seigneur local qui les adoubera d'un petit titre (faut pas trop pousser ça restera des roturiers^^)
Là aussi une influence politique dessinée mènera peut être à des jalousies de noblions qui chercheront à leur nuire et hop là petit scénario intrigue et politique "Game of Thrones" made in la petite maison dans la prairie   <P
Le village deviendra peut être une ville.
Le tremblement de terre lors du scénario ou l'eau est détourné de son cour et ou ils vont enquêter dans des grottes, peut être y trouvera t'on une matière première à exploiter (là encore moyen de mettre en valeur un artisan et sa compétence matière première pour faire une riche découverte)

J'ai souvenir dans la forêt de Solor avoir créé des créatures, insectes etc... pour un scénario, il y en avait pas à la table, mais un érudit aurait découvert des espèces non répertorié (faune - flore) à ce titre il aurait pu faire une étude rendre compte à ses pairs lors de convention pour partager ses découvertes, la gloire personnel de découvrir quelque chose, même si cela semble anodin, le plaisir de lui donner son propre nom qui perdurera dans les livres d'histoire et pourquoi pas encore allé plus loin , donner le nom d'un noble riche et puissant ou bien encore plus haut, un roi ou une reine! tous ces Monarque noyés dans l'ennuie comment mieux les divertir que par la flatterie et les mettre en valeur et ainsi récupérer leur amitié, leur soutient, ceci est un grand pouvoir.
Imaginer avoir de gros ennuie (politique, judicière) et voir un roi faire appuie pour vous sauver car vous avez donné le nom de sa fille à cette magnifique  fleur mystérieuse et envoutante que vous avez découvert...

Il existe bien des façons de mettre en valeur des castes discrète à une table et je pense que ce scénario peut servir à ça  8)

11
Règles / Re : Questions techniques sur le combat
« le: 06 août 2014 à 22:31:17 »
prenons un personnage avec une force de 7.

avec une épée longue en attaque normal, il fera:
7+12+1D10   (+1D10 supplémentaire par NR)
avec une épée longue en attaque brutal, il fera:
7+7+12+1D10   (+1D10 supplémentaire par NR)


avec une épée à deux mains en attaque normal, il fera:
7+7+11+1D10   (+1D10 supplémentaire par NR)
avec une épée à deux mains en attaque brutal, il fera:
7+7+7+11+1D10   (+1D10 supplémentaire par NR)


voilà la règle des dégats 2nd édition.
"Si l'attaquant utilise une arme à 2 mains sa force s'ajoute deux fois au lieu d'une"
oui la force s'ajoute effectivement 2 fois au lieu d'une par rapport à une arme classique en attaque normal.
c'est pas réellement un système multiplicateur, mais on incrémente des paliers de force 1 par 1 selon l'arme et l'utilisation de cette dernière.

le marteaux à deux mains fera lui:
7+7+7+9+1D10   (+1D10 supplémentaire par NR) en normal
7+7+7+7+9+1D10   (+1D10 supplémentaire par NR) en brutal

12
Parties sur Forum / Re : Présentation : Urhtred
« le: 04 juillet 2014 à 17:35:54 »
Salut à toi et sympa de voir tes illustrations sur l'autre post, ça sent l'aventure  ;D

13
Background / Re : Le Guide du Routard de la Principauté de Marne
« le: 02 juillet 2014 à 14:38:36 »
Hélas...

14
Prophezine / Re : Prophezine 6 création
« le: 26 juin 2014 à 11:51:22 »
Sympa, il y a de quoi ce mettre sous la dents^^

Je te dirai de faire attention à la centralisation des persos, donner trop d'importance à un perso à une table est pas toujours facile à gérer et à la fois donner autant d'importance par rapport à l'histoire l'est encore moins (j'espère que le joueur maudit ne sera pas celui avec l'ennemi à 5 aussi)
J'aime beaucoup la présence du fléau qui met une bride au recours draconique et qui fragilise les fondations de la sainte croyance de la toute puissance draconique, mais il est dur de jouer tout à fond sans faire un massacre, car le fléau est quelque chose de peu connu autant par la société humaine que par ses principaux intéressés, les dragons eux même, le MJ est au courant du système de jeu qui régit cette maladie, mais le monde lui est ignorant et par cela il est dur aux joueurs et leur dragons d'éviter les moments à risques
Combat entre compagnies d'étoiles miam à table, même intéressant de jouer l'absorbtion et attention au changement de motivation hihiii  :D
Des humanistes? ça va vraiment être riche  8) Jamais facile à intégrer en approche selon la table de jeu... des que t'as un prodige, un protecteur ou certains mages aux idées étriquées... je vous souhaite du plaisir en tout cas  ;)



Après moi à titre perso je suis peu regardant sur le contenu, mais sur la présentation, comment son vécu les moments.
Fautes de joueurs j'ai pas poussé plus, mais j'avais à coeur une mini campagne avec une table de perso enfants  :)
Avec comme boss de fin de scénario, un mendiant, un chien méchant, un commerçant qui veut ce venger qu'on lui ai volé des pommes à l'étalage  <P
Avec une trame de fond ou j'aurais glissé un enfant de Khy et un de Kalimsshar, chacun veillant sur le groupe à leur manière  ;D

Beaucoup jouer avec la frontière et la confrontation du monde des enfants et des adultes, les perceptions du monde différentes car les jugements sont pas encré dans la mentalité, l'insouciance, l'inconscience, le défi des croyances populaires.

L'onirisme aussi, quoi de plus rêveur qu'un enfant, mais aussi les cauchemars terrain de jeu riche d'exploitation pour plonger les enfants dedans, leur faire affronter leur peur, mélanger et troubler avec la réalité.

15
Background / Re : Les familiers draconique (spoil de scénar)
« le: 15 avril 2014 à 22:05:24 »
un prodige ne prendra jamais un familier.
un prodige ne conçoit pas, du moins ne devrait pas concevoir... l'animal comme une compagnie, ni chercher à le domestiquer, l'animal est animal, il a sa place et son rôle dans la nature, le prodige n'est ni au dessus, ni en dessous de lui.
on peut concevoir la rencontre de deux être qui font connaissance et s'apprécie, puis décide de partager un morceau de leur route via un lien d'amitié les unissant. mais l'animal garde et gardera son libre arbitre. pour combattre (ou protéger) accompagner (ou s'en aller)...
il y a peu de chance qu'un animal sauvage veuille de lui même pénétrer dans une ville, ni même un village, ils sont pas con et savent qu'ils n'ont pas leur place parmi les hommes, que l'homme respecte pas toujours la nature et ses hôtes, que l'homme chasse l'animal pour ce nourrir, pour le sport, le trophé...

avant même cela, je doute très fort que l'ourson veuille quitter la nature et sa forêt natale (ainsi que sa mère) et encore plus fort que la mère laisse un quelconque individu lui ôter son petit... les animaux sont pas des cas sociaux qui font élever leur progéniture par le reste de la société non plus, maman ours va pas confier son petit pour qu'on lui élève  <P

après il ce peut que dans ton scénario maman ours meurt et que l'ourson soit orphelin, dans ce cas là s'offrent au prodige deux choix (principaux)
-laisser la nature faire son œuvre toute aussi cruelle soit elle et laisser l'ourson à son sort, s'en sortir seul par lui même ou finir dévorer par un autre prédateur ce qui mettrait terme à sa lente mort s'il est pas capable de subvenir par lui même à ses besoins alimentaire.
-ou l'adopter pour l'élever comme le ferait un parent, tout en veillant à respecter la nature et à ne pas humaniser l'animal pour qu'il puisse une fois en âge retourner prendre la place qu'il lui incombe dans la nature.

toujours penser aux conséquences de ses actes, sortir un prédateur très dangereux de son écosystème pour l'emmener au contact des hommes, qu'arriverait il une fois adulte et de retour à la nature d'un prédateur qui a retrouvé son instinct sauvage, mais qui par son éducation n'a pas la peur naturelle de la civilisation, il va rentrer dans le premier village venu et quand il aura compris son importance et imposé sa force il fera ses commissions pour ce nourrir dans le parc pour enfants  :'(

ma vision sur le sujet  8)



la même question c'était posé chez moi lors du scénario du livret de Heyra.
ils ont affronté un dangereux animal qui les a agressé car ils ont mis les pieds sans le savoir sur son territoire et que la mère voulait protéger ses petits, la mère fut tué par une partie du groupe et des pnj's, ils découvrirent ensuite la niché de petits et certains joueurs intéressé par les capacités de cette animal adulte ont songé à les capturer pour les dresser.
le prodige m'a demandé ce qui arriverait si on les laissé là, je lui ai répondu, à leur âge tu devines qu'ils vont mourir de faim ou mangé par un prédateur n'ayant plus de parents pour les protéger. à cela il m'a répondu, qu'ils laisseraient la nature faire son oeuvre que c'était pas à eux les hommes d'entraver son cycle, qu'ils avaient déjà trop interféré par leur présence et qu'ils portaient le péché de la mort de leur mère. et que lui, prierai et demanderai le pardon au près de la nature pour leur acte inconscient.

16
Background / Re : Matrice de magie
« le: 15 avril 2014 à 21:38:10 »
les réponses sont dans les livres à des chapitres assez équivoquent  8)
sinon je dirai qu'il y a beaucoup d'interprétation et que c'est au maître de jeu de gérer la chose au feeling.
quand je fais jouer, selon l'interprétation du personnage mage, mais aussi de l'équilibre que je veut apporter à ma table, je demande au joueur de faire un jet adéquat pour détecter une matrice éventuelle et lui donner l'opportunité d'apprendre un nouveau sort, soit de mon choix selon mes envies et l'orientation que je souhaite donner à la mini campagne, soit un au hasard pioché dans le grimoire.
souvenir d'un mage des rêves qui avait eu une vision et avait rêvé de lui même s'observant dans son sommeil, au matin il a cherché à retrouver l'ange de vu possible, je lui ai fait faire un jet et il a découvert une matrice, la vitre de la fenêtre de sa chambre renfermée le secret du sort fenêtre onirique  :)
le soucis étant qu'il a fallu récupéré et se promener avec la vitre sous le bras un moment et c'est assez encombrant  :D (rappelons qu'une matrice ne peut être brisé, mais c'est rigolo de jouer avec les peurs instinctive du joueur en le mettant en situation  <P )
la fenêtre était dans une auberge il a fait part (comme il ce doit) de sa découverte au tenancier pour qu'il accepte de lui remettre, le pnj étant assez convivial à demandé pour dédommagement le remplacement de la matrice en toute simplicité sans chercher à s'enrichir, tout est affaire de personnalité, qui sait une autre fois un pnj demandera Khyméra (la lune) pour une matrice au faible pouvoir, chacun à sa notion de la valeur d'un objet et certains objets n'ont pour valeur que celle dont autrui peut bien en donner. un paysan demandera peut être une aide à son labeur ou un service coursier car lui ne peut faire certaine choses, là ou un autre paysan exigera peut être de travailler toute une saison de la semailles à la récolte de son champ car lui de ses yeux pensent détenir une richesse incommensurable au vu de l'intérêt d'un citoyen de haut statut... d'autres refuseront tout simplement de s'en détacher préférant garder pour eux la matrice, même si elle leur est inutile en soit, ils verront ça comme un présent des dragons et la garderont comme objet de culte, ou porte bonheur, voir même pourquoi pas s'en servir de façon détourner, un commerçant rusé et avisé aurait pu garder la matrice de la fenêtre et augmenter les tarifs de sa chambre pour la louer et vendre à ses clients une nuit sous le regard et la bienveillance des grands ailées  ;D
le mage peut aussi demander à étudier la matrice sur place sans en faire acquisition et s'en aller plus tard une fois le sort appris en laissant l'objet à son propriétaire, ça aurait pu (toujours dans mon exemple) permit à l'aubergiste de s'assurer la location de sa chambre (plus les repas) à un client sur une bonne période, là aussi faut regarder le contexte économique, si les temps sont durs  8)

17
Background / Re : Carrière légionnaire
« le: 27 mars 2014 à 18:35:21 »
je vois le légionnaire comme un professionnel de la guère et des champs de bataille, il appartient à une légion, un corps armé voué à une cause, une nation, etc...
pour moi cette carrière est assez restrictive dans le sens ou elle ancre le personnage à un point d'attache fixe.
son rôle aussi est la guerre, chose qui malgré la violence qui sillonne Kor, n'est pas fréquente. le personnage peut être en permission ou autres durant les périodes de paix, mais si demain une guerre éclate, aventures ou non, il ce doit d'être là pour être mobilisé, ce qui restreint son rayon d'action...
il serait mieux d'envisager un personnage au background de vétéran et non un novice dans le métier, afin qu'il puisse avoir la confiance de ses supérieurs et que ceci le mandate de mission en solo de part le monde ou il sera plus facile à intégrer l'aventure avec ses compagnons de jeu.
ou il peut être détaché pour l'escorte d'une ambassade ou autres, mais il devrait (toujours selon moi) être associé à des aventures permettant d'intégrer les intérêts de sa légion, ou de ce quelle sert. peut être une opportunité en liant chaque personnage à la même nation d'origine et les faire travailler pour un seigneur commun, les Marches Alizée avec le prince Jard pourrait être un bon choix, nation jeune et grandissante, ouverte socialement. il est facilement concevable à travers ce métier et cette nation de visiter tout le royaume de Kor sous couvert de démarche et autres traités divers et variés, alliances politique,, militaire, ouverture d'une ligne de commerciale, etc... comme ça tu peux intégrer artisan, commerçant, érudit  facilement à ta campagne alors que c'est pas toujours évidents d'intégrer à l'aventure ses castes là.
l'inspiration de Jard et son rôle dans les guerres humanistes sont exploitable aussi.

pour moi le jeu est plus facile à aborder sans les carrières, d'ailleurs fait attention à l'équilibre du jeu car certains privilèges de ces dernières sont tout bonnement infâme alors que tu vois jamais dans les scénario officiels de pnj's avec des carrières et super kikoo effets roxatif.
une carrière est une spécialisation de la caste, mais signifie aussi bien ce qu ec'est littéralement, c'est un travail, un boulot, un job... être combattant mercenaire pour beaucoup implique d'intégrer une compagnie de mercenaire qui louera tes services (d'autres seront itinérant et solitaire), mais t'as des comptes à rendre à des gens bien souvent. c'est peut décrit dans les bouquins, mais Kor pullule de factions divers et variées servant leur propres intérêts. exemple une compagnie de voyage qui regroupera des éclaireurs(voyageur), garde du corps(protecteur), mercenaire(combattant), marchand itinérant(commerçant), des artisans, des mages baladin et guérisseur, etc, etc, etc... tous ceci quitte un peu le giron de la caste et vont vivre leur vie, la caste leur a enseigné des compétences, un savoir, qu'ils peuvent mettre maintenant aux services de leur pays, leur peuple, leur propre vie, etc...
le cordon ombilical n'est pas coupé, mais le lien est moins proche. mais tout ceci incombe des devoirs... voilà ma vision des carrières, il ne faut pas que ça devienne quelque chose d'obligatoire et/ou systématique, et encore moins une ouverture à un nouveau bénéfice puissant, mais que ce soit un intérêt pour le sens premier que ça représente, libre à toi d'ailleurs de créer tes propres carrières, car le monde de Kor ne peut ce résumer à la grosse poignée de carrière offerte par chaque castes, mais attention à pas tomber dans les délires de joueurs.

tout ce qui est traité de prêt ou de loin par les livres de castes est source d'inspiration pour créer des carrières, au début il existé que celles décrite dans le livre de base, puis est arrivé Oracle et là on a découvert des carrières de statut III, de prodige, de questeur blanc, les Historiens, les Aeshims, etc... mais tout ceci a toujours existé dans le background de Kor, ça a juste été mit et traduit pour le système de jeu, demain libre à toi de créer la carrière de chasseur gris ou de garde écarlate.

une épreuve pour obtenir une carrière? bien sur il va de soit, qu'avant d'embaucher quelqu'un, on veut tester ses compétences et savoir s'il fera l'affaire, suffit de faire une mise en scène en rapport avec la carrière, les instructeurs peuvent envoyer le joueur sur une mission facile et sans conséquence pour tester les bases, ou bien pourquoi pas créer un jeu de rôle et une situation qui mettra le personnage à l'épreuve à son insu...
pour devenir légionnaire par contre... "Engagez vous, engagez vous qu'ils disaient!!" ton protecteur selon moi a juste a savoir appliquer son nom en bas à droite d'un document et à moindre mesure savoir lire pour savoir à quoi son contrat va l'engager^^ la légion ce moque de tes compétences, une fois que t'as signé, ils vont te forger, te façonner, t'éduquer, te dresser, les compétences requises te seront apprises par le labeur... eux ont besoin de la part du candidat que peu de choses, résumé à obéissance, discipline, loyauté, fidélité... si t'as pas ça, tu feras jamais corps avec la légion, coup de pied au cul sans ménagement, ils ont pas de temps à perdre avec les baltringues qui pensent ce chercher une vocation, Ici! c'est la LEGION!!!  :D

en jeu, présente à ton joueur une situation à affronter avec peu de probabilité de réussite, que ça paraisse insensé, mais qui sera résolu par l'obéissance totale de chaque individu pour donner corps aux ordres du chef, encore mieux si le chef est un connard fini que le Pj peut pas encadrer pour voir son orgueil passe avant l'intérêt de groupe, tu peux ensuite ponctuer l'idée en mettant un pnj qui lui refuse de suivre les directives et fera échouer le groupe, à lui de le convaincre, on mesure la résistance d'une chaine à son maillon le plus faible... les instructeurs seront observateurs sur sa capacité à suivre, écouter, obéir sans discernement, mais aussi à son esprit d'adaptation, d'improvisation, de leader, afin de voir en lui s'il y a le germe d'un officier potentiel, ou s'il restera qu'un outil efficace.

il ne sera pas juger sur sa performance personnel, mais sur la cohésion de groupe.

tu peux aussi tout simplement lui donner, ainsi qu'à ses compagnons de fortune passant aussi le test, un parcours d'obstacles, avec un temps chrono à respecter, quiconque sera pas dans les temps sera éliminé... s'il arrive 1er ou dans les premiers, tu laisses la course ce finir et lui annonce qu'il a échoué (ainsi que ceux étant devant lui ou aux alentours... la légion avance ensemble, combat ensemble et meurt ensemble... s'il a pas su aider ses compagnons moins chanceux et moins fort que lui pour qu'ils puissent traverser la ligne d'arriver tous ensemble, ça ne sert à rien... seront gardé sans distinction de résultats ceux qui ce seront serré les coudes, ceux qui auront coopéré pour franchir les obstacles, même si c'est les plus mauvais, la légion les forgera.

18
Règles / Re : question de DOUBLE ATTAQUE
« le: 25 mars 2014 à 02:18:32 »
vigilance, page 104 du livre de base 2ème ed.
permet via un jet de savoir ce que fera l'adversaire et même de gagner un bonus applicable à l'init pour agir avant lui s'il attaque.
sens du combat est un avantage, pour ma part j'ai gardé la petite partie RP de celui ci accordé en 1ère qui fait que t'es observateur et dans l'agitation du combat tu vois et comprend les choses là ou les autres sont sous l'emprise de l'adrénaline et moins perceptif.

Edit: sens du combat en fait s'avère s'appeler sens en alerte, avantage P87, mémoire taquine ou bien changement de formulation de 1ère à 2ème ed :p

19
Background / Re : Un amour béni des dragons
« le: 22 mars 2014 à 13:06:23 »
c'est plus spirituel que quelque chose de matériel dans sa conception
c'est plus officieux, qu'officiel aussi...

un dragon par les hasards de la vie découvre une histoire, une tranche de vie des hommes, et en est ému à titre personnel, il approuve et souhaite à embellir leur vie.
surement de façon discrète et modeste il veillera de temps en temps à ce que ce couple manque de rien, qu'une récolte soit prospère, qu'un accouchement ce passe sans mal... fera planer l'aura de sa présence pour qu'une créature monstrueuse perdu dont ne sais ou ce détourne de cette petite maison les abritant...
eux ne sauront rien, personnes non plus... mais disons que nous on parlerai d'avoir une bonne étoile, il t'arrive pas forcément de bonne choses, mais t'en arrive jamais de mauvaises  :)

il ce peu que le dragon ai fait part de son plaisir à les avoir découvert et leur ai donné une bénédiction, de bon vœux pour leur vie à venir
cela ce traduira peut être en jeu et de façon systémique par une chance accrue, c'est libre d'expression chacun y voit ce qu'il veut selon le degré de poésie de son âme :p

nombreuse doivent être ses histoires aux yeux des millénaires traversé par le royaume de Kor, mais rare, voir très rare, aux yeux des humains à la vie éphémère et au regard ne portant pas plus loin que leur horizon  ;)


pour cette histoire je te taquinerai en te disant de ne pas l'aborder de cette façon, "masterise pas ce scénario" mais fais en "une campagne" l'histoire est très belle, noble, plaine de poésie et d'amour, les péripéties traversent Kor de long en large, c'est un super décor à exploiter  8->

20
Règles / Re : Changement de caste et gain de rang
« le: 22 mars 2014 à 12:53:55 »
Concrètement? Un changement de caste n'existe pas et n'est pas applicable au sein de la société structuré de Kor.
Il faut rappeler aux joueurs qu'ils sont des êtres privilégiés en ayant accès à un statut de citoyen, le personnage du joueur a pu dans son passé obtenir une place au sein d'une caste, il a eu sa chance, les places sont élitiste tu changes pas de cette manière. on préfèrera accorder une chance nouvelle à quelqu'un qui n'en a jamais eu.

Il est déjà exceptionnel et rare de changer d'optique de carrière (sans compter les pénalités de requis lié à ce changement). Imagines même pas changer de caste... S'il s'intègre pas à celle ci et rentre pas suffisamment dans le moule, il stagnera en progression social au sein de celle ci dans le meilleur des cas ou ce fera expulser dans le pire et redeviendra un gens du commun hélas...
Et ceci est d'autant plus vrai qu'on aborde ici la caste des protecteurs qui est la plus rigide de tout Kor, si tu veux pas rentrer dans le moule, c'est eux qui vont y faire rentrer Bwahahaha  :D
En cas de perte de statut il me semble qu'on garde les techniques et perd les bénéfices (ou l'inverse je sais plus... enfin ce qui semble le plus logique des deux).
Les privilèges il me semble disparaissent avec le temps, ils s'oublient... dans ce monde en tout est insufflé une essence de magie des dragons ce n'est pas seulement et simplement des capacités apprises par le premier venu au prix de dur labeur accessible à tout le monde.

Les pnj's dont tu fais part sont des exceptions au monde, des personnages de 5ème statut bien souvent, maitre de caste, héro reconnu du monde et ceci malgré tout n'ont jamais changé de caste, ils arborent un statut de membre honoraire de cette seconde caste, ils en font parti, sans en faire parti... malgré leur rang et statut de maitre au sein d'une caste, ils n'ont aucun appuie et influence politique ou sociale dans la seconde, c'est juste une décoration distinctive, leur rôle est plus officieux qu'officiel... par contre des que la caste qui honore ce citoyen aura besoin de lui pour son propre intérêt, là elle sera rappeler à ce personnage qu'il est des leur et ce doit de tout faire pour aller en leur sens et honorer la faveur qui lui a était faite, et ceci sans remord quand à savoir si c'est un différent opposant sa caste d'origine. c'est une situation très inconfortable politiquement.

S'il y a vraiment un paradoxe entre le personnage et l'univers que tu masterises, la meilleur solution serait qu'il recréé un personnage combattant, quitte à ce qu'une fois terminé tu lui alloue une partie ou l’intégralité de l'expérience gagner par son protecteur, pour pas qu'il ce sente lésé ou inférieur à la table.

Je rajouterai aussi qu'il n'y a pas de caractère pour jouer un protecteur, il existe des hommes avec leurs caractères... que sur soit sur Kor ou sur notre bonne vieille terre à nous les gens sont pas formaté (normalement, chez nous à force de regarder la télé ça commence sévère^^) tu penses que tous les policiers ont une noble âme de vouloir protéger les citoyens? que chaque soldats à au coeur l'amour de la patrie et donnerai sa vie pour elle? que la seule chose qui anime les pompiers c'est de secourir les gens? NON! mais ils choisissent ces corps de profession et s'efforce de faire ce pourquoi ils sont rémunéré.

Donc Prophecy est un jeu de rôle, il y a plusieurs voie possible, ton "joueur" peut ce mettre à faire du RP et composer un rôle de protecteur et chasser son naturel de joueur au caractère de combattant. Son personnage peut s'efforcer de réprimer une partie de son caractère et comportement afin de faire le travail qu'il lui incombe et éviter de prendre la porte car il a pas envie de retourner dans le champ avec papa, maman, et sa chiaré de frères et sœurs moins fortuné que lui...

Son caractère pourra éveiller l'intérêt d'un dragon du feu pour un futur lien.

Il serait bien que tu exprimes aussi ce que tu entends par le caractère de ton joueur et caractère de combattant... car des combattants il y en a des nobles, des violents, des preux, des loyaux et fidèle, des mercenaires sans morales, etc... des à tendances draconistes ou fataliste voir humaniste plus accentué...

s'il a un tempérament de feu, et préfère trancher avant de poser des questions, s'il est pro draconique, l'inquisition pourrait lui faire les yeux doux, ou même sans devenir inquisiteur, car c'est pas le 1er con venu qui rentre dans cet ordre, il pourrait devenir un soldat de l'inquisition à qui on demande de pas trop réfléchir et de crier le nom des dragons quand il décapite des gars^^ attention les inquisiteurs sont loin d'être résumé à ça ;) il y a beaucoup de moral et de finesse en certain, là aussi comme mon exemple sur les policiers, pompiers, militaires and co... tu te rends compte que dans l'inquisition c'est pareil.. ça reste des hommes guidé par leur nature et leur coeurs et ils sont pas tous pareil.

En tout cas dans le devenir j'éviterai d'impliquer ton joueur dans des rôles trop important (carrières, liens etc...) s'il est pas en mesure de faire un choix de caste à la création en mesure de ce qu'il compte incarné, j'ose pas imaginer un lien, tu vas commencer un lien avec un dragon de la terre ou du feu et demain il se sentira l'âme voyageuse libre et vagabonde, un guerrier qu'aucune frontière ne peut arrêter et voudra être élu des vents  ^-/

Le hic risque d'être qu'il va vouloir garder l'esprit de ce personnage là, avec son savoir accumulé en jeu et partagé avec les autres membres de table, chose pas transposable en refaisant un perso...
A moins de vouloir transformer la finesse, la subtilité et la richesse de Prophecy en un vulgaire ADD, tu ne peux aborder le bi castage :p
Moi à titre perso si j'avais ce joueur à la table, je serais enclin à refair eun perso complet, maintenant qu'il a mit les pieds dans l'univers et a surement découvert ce qu'il veut vraiment incarner, on repart à zéro sur une bonne base.
S'il s'accroche au perso, il resterai dans sa caste, ce n'est pas un nom de caste ou la différence des techniques et privilèges de celles ci qui doit donner le plaisir aux joueurs, mais l'histoire, les aventures qu'ils traversent et comment ils les vivent.
De part son comportement il aurait une ascension lente et freiné par sa hiérarchie avec qui il ne s’entendrait pas du mieux, mais dont il serait contraint de faire avec... libre à lui de reprendre sa liberté en tant qu'homme s'il refuse tout ça... rappelons que c'est aussi en ne donnant pas tout ce que le joueur désir vivre en jeu aventures gloire réussite et héroïsme que t'es le plus enclin à pouvoir travailler ses tendances, ceci fait partie part entière de Prophecy, ce coté psychologique et philosophique si tu malmènes par un joueur, jamais il connaitra l'adversité, la défaite, le regret le remord et le gout du fatalisme, si tu montres pas le revers de la médaille de ces belles et somptueuses castes, jamais il ouvrira les yeux et penchera vers l'humanisme.
Pour compenser ça et le fait que techniquement il évoluerai pas dans sa caste... je lui offrirai des compensations guide de l'étoile par exemple ou un lien.
En Kor pour moi chaque homme à sa place, mais chaque homme ne peut arpenter tout les chemins... à ADD on vise le niveau 20, pas ici il n'y a aucune mesure de niveau, les statuts portent bien leur nom, ils indiquent pas une puissance mais un rôle dans la société.
L'objectif étant pas de finir statut 5 lien draconique 5 inspiré d'une étoile avec 10 dans chaque motivations etc...
tout comme il faut garder un équilibre de puissance à la table, là aussi t'es pas obligé d'avoir 4/5 persos avec chacun un lien draconique du même grade... les liens sont attribué aux persos dont le RP le mérite et le permet, ceci gagnent en puissance comparé à leur camarade sans lien, et je contre balance le fait que durant les semaines, augures, cycles, qu'ils passent à tisser ce lien, ils ce détachent de l'aspect social de leur caste, ils y incarnent un rôle moins important, le temps passe et leur exploit sont oublié, effacé par ceux d'autres héro de la caste et ainsi ceux qui n'ont pas de lien progresse plus vite dans leur statut et tout s'équilibre, de même j'essaie de donner un rôle d'inspiration d'étoile à un joueur ayant pas forcément de grand pouvoir à travers son personnage, tout ceci que chacun à la table puisse à un moment ou un autre, avoir son moment de gloire rien qu'à lui.

Les passages de rangs.
Là il n'y a qu'un statut à respecter selon moi. Le statut 3 , le réel statut de citoyen.
Le statut 5 pour ma part à peut d'intérêt pour un joueur, car il est trop élevé dans l'échelle social, fini l'aventure, bureau, paperasse, responsabilité, politique, blablabla, HAAAAA il est ou le bon temps de ma jeunesse insouciant à parcourir le monde.
Le statut 4 est à la limite, le personnage est un maitre, il est de son devoir d'enseigner à des élèves, de tenir une école, de protéger les puissants, l'aventure est accord abordable, mais fini les scénario à la papa ingall's dans la prairie.
Il faut donc vraiment travailler le statut 3 mais surtout sur la philosophie, le personnage va devenir un citoyen à part entière sur l'échiquier politique du monde il ce doit d'avoir assimiler les fondements de la caste, ses intérêts, ses interdits, il ce doit d'être exemplaire, il a beau avoir toutes les caractéristiques et compétences du monde à 10, s'il a pas foutu d'incarner le rôle de citoyen d'une caste, il restera à sa place, un homme de main très efficace et un bon outil pour la caste.
Le statut 2 est une étape intermédiaire, facilement accessible, qui permet de ce différencier des statuts 1 via quelques fait d'armes héroïques, tout le monde commence trou du cul et n'est pas prêt de voir autre chose, être un membre modèle permet de recevoir le susucre du 2ème statut et éveiller au personnage qu'il existe autre chose et que l'échelle sociale existe vraiment, elle est accessible à quiconque sait la voir, elle l'attend... ce sucre donne le goût de l'ambition au membre de 1er statut qui rappelons le était la veille de sa vie à trainer une vie de merde dans la campagne, il a eu la chance de devenir citoyen mais ceci depuis son plus jeune âge était déjà comme la quête de sa vie, il était trop petit pour deviner qu'il y a encore quelque chose derrière.

Le passage au statut 2 c'est un peu carnaval, une sorte de fête des apparences avec des masques, et ça pète pas plus haut que la kermesse de l'école...
Le statut 3 par contre doit ce vouloir entourer de protocole, d'inviter de marques, des amis, de la famille, des maitres, etc... les maitres de castes chercheront à sonder la valeur de son âme de son esprit, le maitre à défaut dans une situation anodine pour voir s'il est imprégné des interdits de caste (moi perso au rang 3 je demande aux joueurs de choisir un second interdit à ne pas transgresser, exception faite des prodige de qui j'exige les 3).
Il faut du public en tout cas pour accompagner tout cela, il faut alimenter le rêve des castes, montrer aux sans castes (qui témoigneront de retour chez eux) que leur ami hier encore avec eux dans le village perdu de la campagne à chasser et voler des pommes c'est hissé tout là haut.



Pages: [1] 2 3 ... 15