Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Nouvelles: Bienvenue sur le forum de PROPHEZINE.
Le fond du forum est signé Aleksi BRICLOT.

ORACLES 3 est en relecture finale avant lancement impression !!!

Auteur Sujet: [Partie alfred de la vega : introduction]  (Lu 21336 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Hors ligne alfred de la vega

  • Apprenti(e)
  • *
  • Messages: 84
  • Cercles de Tendance : 0
    • Voir le profil
Re : [Partie alfred de la vega : introduction]
« Réponse #40 le: 25 novembre 2007 à 15:40:41 »
Valim et Elmar sortirent et se dirigèrent vers le lac.

Valim :
Vous ne pouvez passer dans cette ville Elmar sans visiter le Marché Immergé même s’il est étouffant d’être sous l’eau… Mais pour l’heure, nous allons rester en surface où nombre des gens de notre caste restent. C’est une bonne chose que nos vieillards ne nous aient pas accompagnés car [en arrivant au bord du lac] il va falloir traverser tout ceci [en montrant la foule et l’enchevêtrement de pont] pour arriver dans la partie Sud-Ouest de la ville où nous rencontrerons des Zuls et les marchands en affaire avec eux. De plus, j’y connais quelques bonnes adresses.

Ils commencèrent à emprunter un grand pont fixe en avançant à petits pas, temps la foule étaient dense. Arrivés sur la plateforme en face, Elmar vit une pancarte, sur sa gauche, indiquant le Marché Immergé vers le Sud, vers le centre du lac. Valim lui tapa l’épaule et pris à droite. Après quelques minutes de déambulation, la population se faisait moins présente.

Valim :
C’est une ville très fréquentée mais quand on connaît les bons chemins, on arrive toujours à être au calme et peut être même invisible… Nous allons utiliser les cadeaux de Nenya maintenant.

Il se dirigea vers une échelle de corde horizontale, la traversa avec aisance et arriva sur une petite passerelle à peine assez grande pour faire tenir une poignée de personne. Elmar le suivi d’un pas mal assuré et ce n’est qu’à grands renforts de tournoiements de bras qu’il réussit à traverser les 5m qui les séparait.
Elmar, tout à sa traversé périlleuse, n’avait pas remarqué que Valim était plongé dans une grande concentration…


Valim ouvre les yeux, tend ses bras, le gauche verticalement  haut au-dessus de sa tête, le droit horizontalement et commence à souffler. La plateforme commence à se déplacer…